Percevoir des revenus complémentaires

Que ce soit à cause d’un départ en retraite, d’un événement familial ou exceptionnel (maladie, divorce..), vous pourrez être amenés à voir fluctuer vos sources de revenus. Ce sont l’ensemble de ces événements que nous souhaitons anticiper à vos côtés, pour vous permettre de constituer un patrimoine (immobilier, financier), pour obtenir, si nécessaire, des revenus complémentaires.

Revenus complémentaires : immobiliers ou financiers

Parmi les placements (immobiliers et financiers) qui existent, nombreux sont ceux qui peuvent répondre à cet objectif. Cependant, ils ne bénéficient pas tous du même cadre fiscal et ne sont peut-être pas adaptés à votre situation. Percevoir des revenus complémentaires peut se faire de différentes façons :

  • Grâce à de retraits réguliers sur un contrat d’assurance vie,
  • Lors de la mise en rente d’un contrat de prévoyance ou retraite,
  • Par des revenus mobiliers,
  • Par des revenus fonciers

L'immobilier pour des revenus complémentaires

L’immobilier détenu en direct ou sous forme de SCPI, constitue un des moyens de se constituer un complément de revenus, avec une fiscalité dépendant du cadre fiscal applicable au bien sous-jacent.

La formule des rachats partiels sur des contrat d’assurance vie classiques ou à prime de fidélité, sur des contrats de capitalisation, sur des PEA, permet également de vous constituer un complément de revenus sur mesure et faiblement fiscalisé (voire dans certains cas totalement exonéré d’impôt sur le revenu et/ou de prélèvements sociaux).

Enfin, la constitution de revenus complémentaires peut également prendre la forme de rentes viagères, par exemple à l’issue d’un PER, PERP, d’un contrat Madelin, d’un PEP, d’un PEA bancaire ou de capitalisation, ou même d’une Assurance Vie.

Autant de solutions existantes qui pourront vous permettre de préparer des revenus complémentaires à échéance et qui nécessiteront un accompagnement continu au cours du temps.

A ce titre, nos experts en gestion de patrimoine se tiennent à votre écoute pour vous accompagner. N’hésitez pas à nous contacter ! 

Exemple :

Mon salaire est de 2 500€ mensuel, je suis âgé de 28 ans et je compte épargner jusqu’à mon départ en retraite à 65 ans.

Je sais que je toucherai 1 300€ chaque mois à la retraite.

Je souhaite générer des revenus complémentaires de 1 200€ mensuel afin de maintenir mon niveau de vie une fois à la retraite :

Il me faudra verser 300€ mensuel brut, soit 294€ net de frais revalorisé à 3,50% par an pour atteindre cet objectif durant les 37 prochaines années :

À découvrir aussi

Préparer la transmission de son patrimoine peut revêtir différentes formes : transmettre en cours de…

Lorsque vous adhérez au contrat AFER, vous adhérez également à l’association AFER. Le premier versement…

Vous souhaitez agir et réduire le montant de votre impôt sur vos revenus ou sur votre patrimoine….